Les chroniques PER 1

Titre : Les chroniques P.E.R. 1 : le commencement

Auteur : J.-F. Deboulle

Edition : Red Fox Editions

les chroniques PER

Résumé :

     … Nous courons pour échapper à je ne sais qui ou quoi à travers un champ de graminées bleues phosphorescentes. Nos poursuivants sont à quelques dizaines de mètres de nous et nous n’avons nulle part où nous cacher. Soudain, deux vaisseaux de forme cubique, comme ceux de l’invasion, nous dépassent faisant voltiger au passage les graines des graminées qui s’élancent vers le ciel telles une nuée d’abeilles…

     Sur un fond post-apocalyptique teinté de science-fiction, suivez les aventures de Phoenix sur les routes d’Europe. Du suspens, de l’action et de l’humour qui ne vous feront attendre qu’une seule chose… la suite !

Mon avis :

     J’ai reçu ce roman de la part de l’auteur qui m’a très gentiment proposé de me l’envoyé. En plus j’ai eu une adorable dédicace de sa part ! Ayant envie de me recentrer sur des lectures qui me correspondent (et idéalement d’avoir aussi le temps de lire les livres de ma bibliothèque qui s’accumulent petit à petit) je n’accepte pas toujours tous les livres qui me sont proposés mais ici ce livre correspondait tout à fait à mes envies de romans à l’univers post-apocalyptique ! Je tiens à remercier J.-F. Deboulle pour cet envoi mais aussi pour sa gentillesse, c’est toujours agréable d’avoir de tels échanges et retour de la part d’un auteur !

     Envie de changer un peu aujourd’hui et de vous faire profiter de quelques uns des post-it que j’ai pu glisser au cours de ma lecture ! Je ne le ferai pas systématiquement à chaque chronique mais je trouve ici que ces passages rendent hommage à l’univers de l’auteur.

     Déjà tout d’abord, la présentation de l’auteur ! C’est quelque chose que j’ai toujours aimé trouver dans mes romans et ce depuis toute petite ! L’auteur dit de lui « je ne suis pas un écrivain, je suis un inventeur d’histoires ! », il se qualifie même de « rêveur » qui « s’imprégnant à chaque minute du monde » et amasse les informations. Je me suis de suite imaginé un inventeur à l’image des savants fou que l’on nous peint parfois ! Ce n’est pas du tout péjoratif pour lui, au contraire j’aime à penser que nous avons tous une touche de folie intérieure et que c’est en l’assumant que nous faisons de grande chose !

     L’auteur nous présente un univers post-apocalyptique plein d’humour et de réalisme. Par réalisme j’entends ici qu’à travers l’univers créé et les explications apportées il nous est facile de nous projeter. En effet, l’historique de la situation nous est donné à travers le récit mais également les flash-back du personnage principal. L’intrigue se tisse tout au long du récit et des revirements de situation.

     J’ai apprécié le fait qu’ici l’apocalypse ne serait pas due à l’Homme mais à… (parce que tu crois vraiment que je vais te le dire ?? et ben non raté, il faudra lire pour le savoir^^). Je me trompe sans doute mais j’y ai vu une critique de la société actuelle qui détruit notre planète à petit feu mais rejette la faute sur tout le reste. Petit indice : elle a pour origine les PER, Portes d’Extinction de Races et est liée aux différentes créatures qui en sont sorties…

     Les personnages sont super attachants à leur manière. On suit ici principalement Phoenix, un homme perdu à travers son passé et son présent. Il est accompagné de son ami Bull et de Ludivine, son fameux side-car (ou « scooter à trois-roues » pour les intimes^^). La notion d’amitié ressort dans toute sa complexité, surtout dans une telle situation. Je me permets de vous citer un petit passage : « Les caches, entre Bull et moi, c’est du sérieux, Ayant peur de ne pas pouvoir retenir l’envie de piller un butin facile d’accès, nous préférons nous taire mutuellement sur les emplacements de celles-ci. On pourrait croire l’amitié plus forte que tout, et aussi bien lui que moi l’espérons mais nous préférons ne pas tenter le diable. ». C’est tellement vrai…

     On peut voir évoluer les personnages petit à petit au fil des évènements et de leur remémoration (à travers les flashbacks). Moi qui suis parfois pointilleuse en ce qui concerne la psychologie des personnages je me régale ici !

En bref :

     Un roman passionnant à la plume accessible qui donne envie d’en savoir plus ! Bonne nouvelle : un tome 2 en cours d’écriture !! Merci beaucoup à l’auteur de m’avoir permis de découvrir les aventures de Phoenix, Bull et Ludivine !

3 commentaires sur “Les chroniques PER 1

    • Ma chronique est le reflet de ma lecture. J’espère que d’autre lecteurs partirons à la rencontre de Phoenix, Bull et Ludivine car l’aventure vaut le coup d’être vécue!! N’hésitez pas à me tenir au courant pour la suite des chroniques PER ou d’autres publications, je relayerai l’information!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s