2 mois…

2 mois que je n’ai rien publié sur le blog… (presque 3 mois que je n’ai rien écris… heureusement que j’avais programmé une petite dizaine d’articles!)

2 mois que je me suis laissée dépasser par la fatigue, l’épuisement même…

2 mois très compliqué où je n’ai plus eu goût à rien, plus eu la force de continuer à me battre (j’ai d’ailleurs été en arrêt pendant une semaine afin de ne pas me détruire davantage)…

2 mois où le simple fait d’ouvrir un livre était compliqué: je me mettais un pression folle et ce même pour mes lecture personnelles, non envoyées par un auteur, un éditeur…

2 mois où j’ai appris à me battre contre mes désillusions et à rebondir…

2 mois où je comptai les jours avant les vacances et… les voilà qui sont enfin arrivées!

1 semaine que je suis en vacances…

1 semaine que je respire à nouveau, que je vis à nouveau et que je lis à nouveau plus régulièrement…

1 semaine que je recommence à penser à mon blog et à mes chroniques et à vous…

Et maintenant?

Maintenant ben, je vais recommencer petit à petit à publier sur le blog!! Je vais bien sur commencer en priorité par chroniquer les services presse que j’ai reçu car je suis bien consciente du retard accumulé (et je m’en excuse encore, même si essayé de tous vous prévenir de la situation). Je vais tâcher d’être la plus régulière possible, d’innover mais pour l’instant je me remet progressivement dans le bain!

Je tenais à m’excuser également auprès de vous pour cette absence, je sais que ça a pu en inquiéter certains… Promis je prend soin de moi (et c’est d’ailleurs dans cette optique que je me suis installée dernière le clavier ce soir)!!

A très bientôt pour une chronique!!

Psst psst, une chronique coup de coeur ça vous tente?? (bon cette fois je m’en vais, je commence à en dire trop^^)

Publicités

5 commentaires sur “2 mois…

  1. 2017 semble être une année difficile pour beaucoup de gens. L’atmosphère générale, entretenue par les médias qui se gavent à en vomir de la morosité du pays (du monde ?) n’a rien arrangé, malheureusement. Pourtant, la vie n’est pas ce qu’on en voit à la télé ! Non, la vie, si on la regarde de plus près est juste et parfaitement BELLE ! Je n’ai pas dit qu’elle était simple, facile, merveilleuse à la Disney !, non, la vie, quand on l’accepte comme elle vient et qu’on fait taire ce cerveau maladroit, qui a pris cette fichue habitude de nous faire retenir que l’ombre d’une journée… eh bien, quand on arrive à faire ça (pas hyper facile tous les jours ! 😉 ), on voit le beau là où il est (parfois dans des instants inimaginables, au milieu des pires moments !), et on se rend compte que la vision du monde que l’on a est totalement biaisée par toutes les infos qui nous arrivent en pleine « gueule » tous les jours et qui nous empêchent de les traiter justement. Alors, ma chère toi, voilà mon conseil (mes ?!!!) : 1/ regarde toi avec bienveillance et apprécie tout ce que tu es et pas (le « pas » est super important, car il n’est pas un manque de quelque-chose mais juste une part qui ne peut être toi et qui te différencie du nous, eux, les autres…), bref, fais ça (moi, je me mets devant mon miroir et je me fais des grimaces, et des clins d’œil… chacun son truc, hein ?!). 2/ Vois comme tu as de la chance d’être en vie, en bonne santé, d’être aimé et aussi talentueuse que tu l’es ! (l’idée n’est pas de culpabiliser d’avoir plus que certains, c’est juste de prendre conscience de ce que tu as vraiment)… et remercie (si tu es croyante, tu remercies ton Dieu, mais tu peux tout autant remercier la vie et tout ce que tu veux !). 3/ Prends conscience de la beauté du monde autour de toi, pas le monde de l’autre bout de la Terre, n’est-ce pas, car il n’est pas réel pour toi, ta conscience… non, prends conscience du tien, de cet homme ou de cette femme que tu croises chaque jour sans peut-être ne lui avoir jamais dit seulement bonjour, des ces enfants qui jouent en bas de chez toi et de tous ceux, petits et grands, qui croisent ta vie aux mêmes heures, depuis longtemps déjà, sans que tu n’en aies eu seulement conscience ; de l’arbre qui pousse à côté de chez toi, dans un endroit hyper improbable ; du travail d’une abeille, d’un bourdon, d’une araignée… ; du bruit des ailes d’un oiseau, d’une libellule, du vent qui passe dans les feuilles d’un peuplier ; de la couleur du jour, ses reflets sur toi, ta maison, ton jardin et si tu n’en a pas, de celui d’un autre ! ; ressens la chaleur du soleil, la fraîcheur du soir et celle du matin qui ne se ressemblent pas ; hume les odeurs, celle de ta maison, du hall de ton immeuble, de la rue, du parc… prends conscience que tu fais partie de tout cela et que tu es en vie ! Et puis remercie, remercie encore et émerveille-toi ! 4/ Enfin, regarde les autres avec indulgence et bienveillance, les pires sont comme toi, ils ne font que lutter (même mal !) pour vivre le mieux possible, chacun ayant subi (ou qui subira) ses propres épreuves, ses chagrins, ses blessures petites et grandes. Mais toi, au lieu de les subir, fais-en des forces et remercie encore une fois pour la personne qu’elles font de toi. Car cette personne là est juste parfaite comme elle est, gorgée de tous ces mots des autres qu’elle avale au fil des milliers de pages parcourues avec tant de curiosité et de ferveur ! Je ne sais pas ce qui t’a fait tomber, mais j’ai confiance en ta volonté de ne rien manquer de cette vie qui t’a été donnée. Je t’embrasse avec beaucoup de tendresse et te donne toute l’énergie possible pour t’aider à te relever. Bon retour parmi nous ! Gros bisous tout doux.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s