Le saut de la carpe

Titre : Le saut de la carpe

Auteur : Bruno Heckmann

Edition : incartade(s) éditions

216 pages – 17€

le saut de la carpe

Résumé :

     Une sourde angoisse me tordait les entrailles depuis que Virginie m’avait annoncé la veille :  » Je suis en retard de trois jours.  » Un comble, pour quelqu’un de si ponctuel.

     Le 11 septembre 2001, le monde s’effondre : Munch Karbonen apprend sa future paternité. Ce soi-disant heureux événement lui pendait au nez depuis sa reddition dans la guerre du Oui. Entre angoisse et exaltation, le voilà embarqué dans un voyage chaotique et parsemé de questions existentielles : comment imaginer élever son enfant quand on ne sait même pas ouvrir une bière avec un briquet ? Le petit de l’homme est-il un loup pour l’homme ? Vaut-il mieux avoir une fille ou un garçon ? Un protocole est-il nécessaire pour le choix du prénom ? Une femme enceinte est-elle encore excitante ? Comment annoncer la nouvelle à ses potes d’enfance ?

     Davantage préoccupé par son nombril que par celui de sa femme, Munch se souvient aussi de son adolescence et s’interroge : comment devenir père à son tour quand on a été tôt privé du sien ?

Mon avis :

     Voici aujourd’hui ma chronique du deuxième roman envoyé par incartade(s) éditions il y a quelques mois… Je sais, j’ai mis énormément de temps avant de le lire mais j’avais de telles attentes quand à ce roman que j’ai préféré le laisser de côté quelques temps avant de sauter dessus ! Je n’ai vraiment pas été déçue de ma lecture, merci énormément pour cet envoi !

     Il s’agit ici d’un récit plein d’humour et d’humeur nous permettant de suivre une grossesse vue du côté d’un futur papa !

     J’ai aimé découvrir cette image des « nouveaux pères » qui occupent une place de plus en plus importante avant et après la naissance du bébé ! Nous suivons ici Munch, jeune homme qui se retrouve totalement perdu et empli de doutes face à sa nouvelle identité de futur papa. Il devra progressivement se faire à sa nouvelle identité au sein du foyer, à ses nouvelles responsabilités mais surtout aux attentes de la société qui, inconsciemment, met une pression énorme sur le dos des futurs pères…

     Malheureusement, on lie souvent ce cheminement de la grossesse à la future mère, mais c’est également un chamboulement pour le futur père ! Il est quand même intéressant de prendre en compte le fait que notre société « formate » les femmes à devenir mères (vive les stéréotypes de genre qui sont présents dans notre éducation et notre société). Mais qu’en est-il des hommes ?

     J’ai dévoré ce roman en un rien de temps tellement j’ai été plongée dans le récit ! Bruno Heckmann possède une plume fluide et addictive, mais il a surtout abordé un sujet qui m’attire énormément (je suis amenée à accompagner de jeunes parents dans le cadre de mon travail, or je n’ai jamais rencontré de récit sur le sujet du point de vue d’un futur père). J’ai très envie maintenant de sortir de ma PAL un autre roman sur le sujet : Je suis son père de Ivan Bastier (surtout que je suis sensible aux romans autoédités).

     L’auteur manie l’humour et l’autodérision d’une main de maître, ce qui permet au lecteur de se questionner sur les différents thèmes abordés et de se mettre à la place du père tout en douceur.

     Bizarrement, c’est la couverture du roman qui m’a tout d’abord attiré, plus que le thème abordé. En effet, elle est à la fois douce et colorée, et m’évoque un mélange entre les préparatifs « matériels » d’arrivée du bébé, avec un doudou poisson tout mignon, et le voyage « psychique » entrepris par les futurs parents !

« On ne mesure pas ce que signifie une grossesse pour un homme. Je ne parle pas ici des tourments existentiels qui à des degrés divers peuvent l’affecter, mais des incidences sur le plan pratique. Par nature ignorant de la chose, il voit s’ouvrir un monde totalement nouveau. Un monde clos, avec son langage, ses codes et ses lois, ses us et coutumes. Et ce monde, il n’est pas situé fans quelque continent ignoré, il est encastré dans le nôtre. Ce n’est pas que l’homme n’y soit pas le bienvenu en temps normal, c’est simplement qu’il n’a rien à y faire. »

En bref :

     Ce roman est une véritable pépite à mettre entre les mains de tous parents ou futurs parents ! Incartade(s) éditions m’a une fois encore surprise, je compte bien suivre leurs publications et leur catalogue de près !

 

Publicités

Un commentaire sur “Le saut de la carpe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s