Paranoïa – T1 et T2

Titre : Paranoïa – T1 : Paranoïa et T2 : Miroir

Auteur : Mélissa Bellevigne

Edition : Hachette Black Moon

T1 : 320 pages – 17€

T2 : 396 pages – 17€

Résumé Tome 1 :

     Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

Résumé Tome 2 :

     Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ?

     Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.

     Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.

     Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire ?

     Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité ?

Mon avis :

     Je suis Mélissa Bellevigne depuis ses débuts sur internet : son blog puis sa chaîne youtube GoldenWendy Beauty devenu GoldenWendy à mesure qu’elle aborde des sujets ne relevant pas de la beauté (maternité, couple, déco, Disney..). En grandissant, je me suis peu à peu éloignée du milieu de la beauté mais je suis restée fidèle à la chaîne de Mélissa pour son naturel, sa fraicheur et les sujets qu’elle aborde. C’est par curiosité que je me suis acheté le premier tome puis que j’ai reçu le tome 2 en service presse grâce au site NetGalley.

     Dans le tome 1, on rencontre Judy, une jeune fille enceinte, fragilisée par tout ce qu’elle a pu vivre et surtout le point de départ du récit : internée en hôpital psychiatrique. Après plusieurs tentatives de prise en charge par ses collègues, c’est Lisa qui va jour après jour rencontrer cette patiente pour tenter de la comprendre et de l’aider.

     Mélissa Bellevigne va nous surprendre tout au long des deux tomes à travers le récit de Judy, l’évolution de son état, ce qu’en comprend Lisa mais aussi la relation qui se tisse progressivement entre les deux femmes… Le tome 1 pourrait se suffire à lui-même mais le tome 2 arrive à nous déstabiliser à son tour avec les révélations qu’il introduit.

     J’ai beaucoup aimé la manière dont la grossesse de Judy est abordée, questionnée et ce qu’elle introduit dans le récit ! Cependant, en ce qui concerne les troubles de Judy, j’aurai aimé que l’auteur creuse plus la question, fasse des recherches… C’est un point qui me semble essentiel avec les sujets qu’elle a pu aborder et surtout le titre qui a été choisi. Ce titre a pas mal fait parler de lui puisque la paranoïa (au sens courant de trouble mental) n’est pas véritablement abordée… J’ai personnellement moins grincé des dents que certains chroniqueurs puisque j’ai entendu ce titre comme une tentative supplémentaire de perdre le lecteur et surtout d’imager le flot de questions qui nous noie.

     Ces deux romans nous prouvent à nouveau que la frontière entre réalité et imaginaire, voire même réalité et délire, est fragile. L’auteure se joue de nous à travers cette intrigue, ses révélations et le suspens qu’elle a mis en place avec brio !

En bref :

     J’ai aimé découvrir ces romans pour la plume et le style particulier de l’auteure. Ils ont l’avantage d’être rapides à lire tout en provoquant chez le lecteur énormément de questions !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s