Le matin des larmes

Titre : Le matin des larmes

Auteur : Bruno Sanna

206 pages – 5€49

Le matin des larmes

Résumé :

     À son réveil, avec un mal de tête et des courbatures partout, Sophie crut apercevoir son mari sortir de la chambre. L’émotion qui l’avait submergée la veille en regardant les photos devait probablement lui jouer des tours. Cependant, elle trouva qu’il régnait une étrange atmosphère dans la pièce. Pour s’assurer que ce n’était pas le fait de son imagination, elle se leva et ouvrit les volets roulants pour laisser entrer la lumière du jour. Elle fut stupéfaite en découvrant que cette chambre ne correspondait en rien à la sienne. De la décoration au mobilier, tout était différent. Elle resta immobile, seul son regard balayait cette pièce qui lui semblait étrangère. Après une brève réflexion, elle se précipita dans la chambre de sa fille et fut surprise de découvrir une pièce complètement vide. Abasourdie, elle se rendit dans celle de son fils et s’aperçut qu’il s’agissait cette fois d’un bureau…

Mon avis :

     Cette chronique est la deuxième rédigée dans le cadre du prix des auteurs inconnus. Un roman que je n’aurai sans doute jamais lu s’il n’avait pas fait partie des 10 romans sélectionnés dans la catégorie imaginaire !

     Nous suivons ici Sophie, médecin, mariée et mère de deux enfants déjà grands. Elle semble avoir été projetée dans une autre dimension durant son sommeil. Ce fameux matin des larmes, tout bascule pour elle… Elle se retrouve totalement déboussolée, sans plus aucuns repères puisque l’Histoire que nous connaissons s’est déroulée autrement. Je n’ai pas envie de vous en dire plus sur ce point car c’est lui qui fait la spécificité de ce roman et nous plonge dans un univers plein de surprises. Dans cette dimension, ses proches et elle-même ne sont plus les mêmes : leur parcours, leur métier, leurs idées politiques, leurs valeurs… ont radicalement changé !

     Sophie, perdue dans cet univers familier mais totalement inconnu, est prise pour une folle car l’histoire qu’elle leur raconte est invraisemblable mais surtout qu’elle est bien différente de la Sophie dont ils ont l’habitude ? Elle devra se battre tout au long du roman pour tenter de se faire entendre et ne pas finir enfermée !

     Ce livre est truffé de complots politiques et de rebondissements plus qu’inattendus où chacun des personnages que l’on rencontre défend ses propres idées et ses intérêts.

     La lecture du résumé (qui reprend les premières lignes du roman) et des premières pages (c’est avec ces seules informations que nous avons sélectionné les 10 romans en lice pour la catégorie imaginaire) ne m’avaient pas permis de m’imaginer la direction que prendrait cette intrigue ! J’ai été agréablement surprise par celle-ci même si certains points m’ont dérangée.

     J’ai été déçue par la couverture puisque elle ne reflète pas du tout l’histoire et son univers. Je pense cependant que l’auteur a voulu ce décalage afin de ne pas trop en dire sur la direction qu’il a pris. Je peux tout à fait respecter ce point puisque moi-même j’essai de ne pas trop vous en dire sur l’intrigue afin de garder l’effet de surprise ! Je dois cependant vous avouer que je ne me serais jamais tournée de moi-même vers ce roman s’il n’avait pas été sélectionné pour le prix des auteurs inconnus.

     Nous avons ici affaire à un mélange de polar historique fantastique et d’uchronie… C’est un intriguant mélange des genres très bien imaginé et réalisé. Ce roman vaut le coup d’être lu ne serait-ce que pour cet exercice de style.

     L’intrigue est captivante, on a ainsi du mal à lâcher ce roman une fois commencé. Ceci compense un style d’écriture et une plume qui ne m’ont malheureusement pas plus accroché que ça. J’ai trouvé le style assez carré et pas toujours fluide. De plus, les personnages m’ont paru assez clichés et je ne me suis pas attachée plus que ça à eux.

     L’intrigue ayant su m’accrocher, j’aurai aimé que le roman soit un peu plus long afin de pousser cet univers plus en profondeur.

En bref :

     Une lecture en demi-teinte que je tiens à vous recommander pour l’originalité de l’intrigue et la perte de repères que nous propose l’auteur.

3 commentaires sur “Le matin des larmes

  1. Oui c’est vrai que la couverture n’est pas très accrocheuse comparée à ce que le livre semble être. c’est dommage car l’achat d’un livre commence en effet par la couverture, mais bon, on est d’accord, quand un livre est bon cela reste du détail. Merci pour cette découverte ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour votre chronique que je trouve pertinente. Votre argumentation va m’aider pour mes écrits futurs. Il est vrai que pour un premier roman (une nouvelle découverte, je suis auteur-compositeur habitué à écrire des chansons) le style est à travailler. Pour ce qui est de la couverture (il s’agit de ma propre fille), promis, la prochaine sera mieux étudiée (je parle bien sûr de la couverture…). Avec les retours que j’ai pu obtenir sur mon roman, j’aurais certainement fait, à quelques détails près, la même chronique que la votre. Merci et à bientôt avec Sophie Duverne pour d’autres aventures.

    Bruno SANNA.

    Aimé par 1 personne

    • Ça fait toujours plaisir de voir que les auteurs lisent mes chroniques! J’écris certes pour les lecteurs mais aussi surtout pour vous auteurs! Je comprend un peu mieux votre style d’écriture à partir de votre parcours plus musical que littéraire! Hâte de lire la suite des aventures de Sophie! Merci beaucoup pour votre commentaire!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s