La faucheuse – T1 et T2

Titre: La faucheuse – T1 : la faucheuse et T2 : Thunderhead

Auteur: Neal Shusterman

Edition: Robert Laffont – collection R

T1 : 504 pages – 18€90

T2 : 576 pages – 19€50

 

Résumé T1:

Les commandements du Faucheur :

Tu tueras.

Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.

Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.

Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

 » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.

Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… « 

 

Résumé T2:

 » Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. « 

Le Thunderhead, l’intelligence artificielle qui gouverne le monde, a interdiction de se mêler des affaires de la communauté des faucheurs.

Il ne peut qu’observer… et il n’aime pas ce qu’il voit.

 

Mon avis:

     J’ai mis pas mal de temps avant de me décider d’acheter puis de lire le tome 1 de cette saga. Ce n’est que peu de temps avant la sortie du tome 2 (reçu en avant première par les partenaires de la collection R) et les avis positifs que je me suis lancée dans l’aventure !

     Au départ, je trouvée l’idée de réutiliser la figure mythique de la faucheuse, personnification de la mort, assez intéressante mais je n’avais pas été plus loin dans la compréhension de l’univers. Je suis ravie d’avoir finalement donné sa chance à cette saga car j’ai été plus que transportée.

     Qui n’a jamais rêvé d’être immortel ? Dans l’univers créé par Neal Shusterman, les humains ne connaissent plus la mort comme nous nous la connaissons : seuls ceux tirés au sort meurent des mains de faucheurs. Voilà la solution trouvée au phénomène de surpopulation lorsque tout le monde est immortel !

     Nous allons, dans le premier tome, suivre Citra et Rowan durant leur apprentissage de faucheur. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils été choisis ? En quoi vont-ils évoluer ? Quelle voie vont-ils suivre ? Vont-ils apporter quelque chose à la communauté des faucheurs ?

     J’ai adoré l’organisation du monde avec d’un côté la communauté des faucheurs et de l’autre le monde géré par une intelligence artificielle : le Thunderhead. Chacun sa place, chacun son rôle… Au fil de ces deux tomes, nous découvrons progressivement la complexité de cet univers ! J’ai hâte de savoir comment tout ça va évoluer dans la suite (car croyez moi, ça va forcément évoluer).

     Au niveau des personnages, c’est terriblement intéressant de se retrouver du côté des faucheurs, de découvrir leurs codes, l’apprentissage par lequel ils passent, les règles éthiques que chacun se fixe… Et oui, certains faucheurs ont une conscience professionnelle ! Et d’autres n’en ont pas… Vous vous doutez donc que des « camps » existent dans la communauté des faucheurs et que chacun défend ses idées !

     Je n’ai pas envie de vous en dire plus sur l’intrigue de cette saga mis à part qu’elle est passionnante et que j’aimerai déjà avoir le tome 3 entre mes mains ! J’ai eu la chance de lire les deux premiers tomes avec seulement quelques semaines d’intervalle mais là, l’attente du tome 3 va être compliquée ! J’avais entendu dire que la fin du tome 2 était incroyable et je ne peux que confirmer : les 100 dernières pages, j’étais sur les fesses et je n’ai pas réussi à poser mon livre mais que dire des 10 voire même 5 dernières pages ? Tout bascule avec cette fin et, comme j’ai déjà pu le dire, tout va évoluer dans la suite !

     Neal Shusterman se joue de nous avec un talent monstre : il manie le suspens, nous manipule…

     Des sujets forts sont ici abordés : le rapport à la mort, au savoir et au pouvoir, la valeur donnée à la vie… Avant de découvrir cette saga, je n’aurai jamais pu imaginer que des faucheurs avaient une morale, une éthique ! En cela, j’ai adoré le personnage de Maître Faraday qui a choisi Citra et Rowan comme apprentis.

     Petit point hors sujet, mais j’adore les couvertures et les jeux de visages cachés! J’ai mis du temps avant de les découvrir^^

 

En bref:

     C’est rare que je rédige une chronique rapidement après avoir fini ma lecture ! C’est une saga que je ne compte pas abandonner vu comme j’ai aimé ma lecture ! Pour son originalité, les sujets abordés, l’éthique (ou l’absence d’éthique) des personnages et tout le reste, je vous conseille de vous pencher sur cette saga ! Merci à la collection R de nous permettre de découvrir des pépites comme celle-ci !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s