11 serpents

Titre: 11 serpents

Auteur: Philippe Saimbert

roman autoédité

300 pages – 9€99

11 serpents

Résumé:

La terrible cousine Abeline, aussi riche qu’originale, convie amis et famille dans son domaine pour leur faire une étrange proposition. Elle leur propose un jeu où les participants devront se montrer drôles et machiavéliques. Elle cédera la moitié de sa fortune à celui ou celle qui remportera le défi.

11 invités. 11 serpents. Le gagnant sera celui qui mordra le plus fort. Coups de théâtres, scènes cocasses et parfois cruelles vont s’enchaîner jusqu’à l’incontournable twist final.

Mon avis:

     Avant dernière chronique que je vous poste dans le cadre du Prix des auteurs inconnus 2017 ! Je vous retrouve rapidement pour la dernière, avant de vous donner des nouvelles des délibérations!

     Ce roman a le mérite d’être assez original même si il ne m’a pas convaincue, sans doute a-t-il été un peu trop loufoque à mon goût, les quelques longueurs du texte n’arrangeant rien. J’avais hâte de le lire au vu de sa note sur livraddict mais je me rends compte que les goûts et les couleurs ne sont pas toujours les mêmes.

     Philippe Saimbert nous présente ici une parodie de succession, organisée par la cousine Abeline elle-même sous forme d’une compétition familiale. Jusque là l’idée est top, mais je n’ai pas réussi à accrocher. Les événements sont sans pour moi sans queue ni tête, les retournements de situations vont trop loin à mon goût…

     Mais comme j’ai pu le préciser, nous n’avons pas tous le même avis. Ce qui me plaira ne plaira pas forcément à tout le monde et inversement, même parmi les chroniqueurs du prix ceci a pu se démontrer !

     Ce roman met en lumière le côté sombre de chacun (d’où le titre qui prend progressivement sens). On découvre petit à petit ce qu’on pensait être le pire, jusqu’à ne plus rien comprendre des révélations. Un petit concentré de bêtise humaine…

     L’auteur a pour habitude de mélanger humour, thriller et fantastique dans ses romans, ici je n’ai pas vu de fantastique mais ça se sent.

     J’ai aimé suivre l’histoire à travers le point de vue de Philippe, auteur raté, limite looser. Etant finalement plus observateur, il nous permet d’avoir un point de vue un peu décalé des événements.

En bref:

     Un avis plus que mitigé pour un roman qui n’a finalement pas fait battre mon cœur… Une vraie parodie de succession familiale, j’ai cependant adoré ce principe !

Publicités

2 commentaires sur “11 serpents

  1. J’ai bien aimé le roman, mais pour le coup, c’est vrai que l’auteur va très loin dans les retournements de situation. Je pense que c’est sa manière d’oser qui m’a d’ailleurs bien plu 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s